Un syndicat : Pourquoi ?

– Les syndicats regroupent des acteurs exerçant la même profession ou une profession pouvant être directement assimilable.

– Les syndicats initialisent les relations et le dialogue avec les pouvoirs publics afin de pouvoir être un intermédiaire entre ses adhérents et les instances légiférant autour d’une profession. Ensemble, ils gèrent les questions liées à la profession, les syndicats exerçant un contre-pouvoir non négligeable en rapport avec la taille du nombre d’adhérents.

Les particularités des syndicats :

Les syndicats assurent la représentativité d’une profession à un niveau national.

Par le biais de leurs représentants, les syndicats transmettent à leurs adhérents les informations utiles et nécessaires aux domaines liés à leur profession. Ils informent, la profession à laquelle ils se rattachent, de leurs droits et de leurs devoirs individuels.

– Ils défendent juridiquement les droits de ses adhérents dans un intérêt général.

– Ils sont apolitiques. Il s’agit d’une organisation rentrant dans le cadre de la Constitution.

– Ils sont basés sur des principes de solidarité, ils entreprennent des démarches dans un but de concertations collectives.

– Ils regroupent uniquement des membres appartenant à une même profession. Seuls les professionnels liés à une même profession peuvent se réclamer appartenir à un syndicat.

– Chaque secteur professionnel constitue son organisation professionnelle syndicale. Les syndicats se doivent de porter à la connaissance de ses membres les actions menées et les négociations.

– Ils agissent en représentant les professionnels à de multiples niveaux d’étude, dans un esprit de concertation ou de revendication collective.

– Les professionnels qui se regroupent auprès d’un syndicat ont la possibilité d’exprimer entre eux leurs opinions et desiderata sur les questions relatives à leur statut au sein de leur profession. Au sein de ce type d’organisation, chacun des membres a l’opportunité de s’exprimer sur les orientations du syndicat auquel il adhère.

– Le nombre d’adhérents positionne la représentativité d’un syndicat.

Qui sont les membres adhérents ?

29069698_l
Ils contribuent librement à un ‘acte participatif ’ qui peut être à la fois :

– Une contribution financière- Un soutien par son implication

– Une implication active au sein de profession

– Une aide aux décisions collectives

Chacun peut exprimer sans contrainte ses convictions personnelles. Etre adhérents est un choix et non une obligation.

Etre adhérents est une marque d’intérêt et de soutien envers ses pairs, ainsi qu’un engagement qui prouve son sens de l’implication personnelle envers sa profession.

En savoir plus sur le statut juridique des syndicats…

Un syndicat est soumis à des obligations légales. Les articles L411-11  et L411-19  énoncent ses rôles et actions possibles. En fonction des conventions collectives et des branches de métiers, il existe de nombreux articles de loi qui régissent les professions.

Article L411-11 22417933_ml

Ils ont le droit d’ester en justice. Ils peuvent devant toutes les juridictions exercer tous les droits réservés à la partie civile relativement aux faits portant un préjudice direct ou indirect à l’intérêt collectif de la profession qu’ils représentent.

Article L411-19 

Les syndicats peuvent être consultés sur tous les différends et toutes les questions se rattachant à leur spécialité.

En résumé, les syndicats interviennent à un niveau national en tant qu’interlocuteurs privilégiés. Les délégués des syndicats diffusent et partagent l’information auprès des adhérents.

Les syndicats sont aptes à engager des d’actions de protestation telles que les manifestations ou les pétitions. Ils peuvent également intervenir en cas de conflits individuels.

Les syndicats agissent pour la promotion et l’amélioration de leur secteur d’activité.